Le site Vuse est exclusivement réservé aux personnes

de plus de 18 ans.

Avez-vous plus de 18 ans?

Date

Mois

Année

 

QU’EST-CE QUI EST VRAI À PROPOS DE L’E-CIGARETTE ? VÉRIFIONS LES FAITS AVÉRÉS ET LES IDÉES REÇUES

 

 

Même si les e-cigarettes ne font plus figure de nouveauté parmi les solutions alternatives au tabac, il existe toujours de nombreuses idées fausses sur ce produit. C’est pourquoi nous aimerions rectifier quatre des idées fausses le plus courantes et en profiter pour examiner de plus près la réalité concernant les cigarettes électroniques. Parce que l’e-cigarette est un produit qui nécessite des explications …

 

 Idée fausse #1 : une e-cigarette contient du tabac

Fait avéré : c’est faux, la cigarette électronique ne contient pas du tout de tabac. Les e-liquides de Vuse sont composés de propylène glycol, de glycérine végétale, d’eau distillée, d’arômes et de nicotine. Cette dernière est extraite de la nicotine naturelle présente dans les plants de tabac. Même si les liquides d’une e-cigarette ne contiennent pas de tabac*, ils peuvent quand même posséder un arôme de tabac. Par ailleurs, ils sont également disponibles sans nicotine. Mais les liquides de Vuse ont tous en commun un fait : leurs ingrédients sont strictement testés.

 

Idée fausse #2 : là où il est interdit de fumer, vous n’avez pas le droit de vapoter

Fait avéré : c’est vrai dans la plupart des cas. En règle générale, vous avez le droit de vapoter là où il est permis de fumer. Néanmoins, l’interdiction de fumer n’est pas automatiquement couplée à l’interdiction de vapoter. Selon les lois ou les réglementations, il est possible d’autoriser ou non l’utilisation des e-cigarettes. Par exemple, le gérant d’un restaurant peut décider de ne pas tolérer le tabac, mais d’autoriser le vapotage. Il est toujours préférable de se renseigner à l’avance pour ne pas violer les règles ou la réglementation de l’établissement.

 

Idée fausse #3 : les e-cigarettes se jettent dans les ordures ménagères

Fait avéré : la batterie ainsi que les liquides des cigarettes électroniques ne doivent pas être jetés avec les déchets ménagers. Ils sont susceptibles de contenir des composants électriques. Il est expressément interdit de jeter les batteries rechargeables et les batteries usagées avec les déchets ménagers. Les composants de votre e-cigarette doivent être déposés dans un container/un espace réservé aux déchets électroniques. Les appareils et les liquides usagés peuvent être rapportés au centre de recyclage, dans des boutiques spécialisées. Nous proposons également un programme gratuit de reprise des appareils via notre boutique en ligne Vuse. Vous êtes invité(e) à nous renvoyer vos appareils usagés.

 

Idée fausse #4 : les batteries des e-cigarettes sont dangereuses

Fait avéré : c’est faux. Quand vous achetez votre batterie d’e-cigarette à système fermé et tous ses autres composants, exigez la qualit. Idéalement, la batterie doit posséder une protection de surtension et une mise hors tension automatique. Vous n’avez alors pas à vous soucier de la qualité de votre batterie.

 

COMMENT DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX ? L’E-CIGARETTE ET LA NÉCESSITÉ DE VÉRIFIER LES INFORMATIONS

Il existe probablement autant d’idées fausses sur les e-cigarettes que de faits avérés. L’information sur ces produits pouvant provenir d’une grande variété de sources, il n'est pas toujours facile de démêler le vrai du faux. Beaucoup de ces informations s’avèrent mal documentées ou contiennent des affirmations erronées sur les cigarettes électroniques. Les faits avérés et les idées fausses vont probablement continuer à s’opposer à l’avenir. Demandez-vous toujours si vous avez les bonnes informations quand vous vous interrogez sur les e-cigarettes.

 

 * Ce produit n’est pas sans risques et contient de la nicotine, une substance qui crée de la dépendance.